Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

La France revit
dans la catégorie "Quand on aime le foot, on parle foot" le 17.10.2012

La France Revit

r1194_9_giroud-et-matuidi-espagne-france-10788104uttxi_2038.jpg

 

               Depuis combien de temps n’avait-on pas vibré devant un match de l’équipe de France ? Pour ma part je n’avais plus ressenti ce petit frisson depuis la 7ème minute de la finale de la coupe du monde 2006, et la panenka magique de Zinedine Zidane sur Gigi Buffon. Hier, au bout de la nuit madrilène, quand Ribéry a débordé et que Giroud a scoré, nous avons été des millions à se lever d’un seul homme et à hurler notre bonheur, le bonheur de voir une équipe enfin combative, une équipe enfin à la hauteur de nos espérances, bref une équipe qui « en avait dans le pantalon » pour une fois. 
 
Matuidi s’est révélé au poste de milieu récupérateur, Gonalons a été propre dans ses relances, Lloris a été à son niveau, et a même détourné un penalty, Ribery a été tranchant dans ses montées de balles et LA surprise, Evra a été bon. Oui, oui j’ai bien dit Evra a été bon. C’est en effet l’une des leçons de ce match, les cadres des bleus ont enfin répondu présents et ont réalisé un match plein de la 30ème minute (oui le début a quand même été galère il faut l’avouer) jusqu’à la fin du match. 
Quand on sait que la Dèch a dû se passer de quelques nouveaux cadres (Yanga-Mbiwa et Mavuba). On est rassuré en voyant que les nouveaux appelés ont su relever le défi espagnol et être au niveau qu’impose une telle confrontation. 
 
Tout cela laisse entrevoir un futur meilleur, mais attention. Attention car on sait que cette équipe est capable du meilleur comme du pire, il faudra donc avoir le même niveau lors de matchs contre des formations dîtes plus faibles (Biélorussie, Géorgie, etc.).  
 
Cette semaine internationale nous laisse donc un sentiment mitigé, une prestation terne et insipide contre les nippons au Stade de France quatre jours avant un match qui pourrait, enfin, être le match référence, celui que la France attendait depuis six ans et une certaine finale de coupe du monde.
Brice Barbotin Saliou

Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :