Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Virée en boite et gueule de bois collective
dans la catégorie "Quand on aime le foot, on parle foot" le 18.10.2012

Virée en boite et gueule de bois collective

r1203_9_711614.jpg

 

Avant ce match Ali Ahamada nous annonçait qu’il « ne voyait pas comment on peut perdre ce match ». Avec une victoire par la plus courte des marges à l’aller, et surtout une équipe enfin compétitive, les bleuets avaient les faveurs des bookmakers dans la course à la qualification pour l’Euro espoirs 2013. La victoire au Havre avait dessiné les contours d’une équipe enfin au niveau, M’vila avait réussi à ravaler sa fierté et s’était imposé comme un cadre de cette formation. Les choix de Mombaerts s’étaient avérés payants, Knockaert à droite : une réussite, Ben Yedder a prouvé qu’il avait le niveau international espoir, et les cadres habituels avaient répondu présent (Cabella, Pajot, etc.).

 

Tout semblait donc bien parti pour une qualification au match retour, un match nul ou même une défaite par moins d'un but d'écart aurait permis à l'équipe de France de participer à sa première compétition espoirs depuis 2006. Oui mais c'était oublier trop vite que les U21 souffrent des mêmes maux que leurs aînés : une sérieuse tendance à se voir plus beaux que les autres. Menés 3-0 après seulement 19 minutes de jeu, on a tout de suite senti que la qualification allait être très difficile, voir impossible, à décrocher. Une absence de marquage, un positionnement approximatif et de mauvais choix ont plombé une équipe bien loin du niveau attendu. Aux rangs des accusés on peut citer les « clubbers » M'vila, Mavinga, Griezman (d'ailleurs allez faire un tour sur les comptes Facebook des accusés... Ça vaut le détour), un Lacazette plus free fighters que footballeur, et une charnière défensive plus que flippante. La fin de match des bleuets ne doit pas cacher les lacunes affichées par cette équipe : un manque d'envie, pas d'envie et surtout une absence d'esprit d'équipe fatale à ce niveau.

 

Les années passent et les déceptions s’enchaînent pour les équipes espoirs, une nouvelle fois la France sera le grand absent de cette compétition européenne. En plus de la déception sportive, il va aussi falloir gérer une nouvelle crise de confiance avec le public. Un joueur comme M'Vila pourra-t-il enfin redescendre sur terre et se comporter en vrai professionnel ? On en doute quant on voit que le gars oublie qu'il est constamment observé, d'autant plus après ses déclarations de début de saison, et qu'il doit se faire pardonner beaucoup de ses écarts auprès des supporteurs français et Rennais.

 

En tout cas on aimerait pas être à la place du futur sélectionneur tant le chantier paraît immense et difficile.

Brice Barbotin Saliou


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :