Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Tennis, Open d'Australie : Et s'il n'en restait qu'une...
dans la catégorie "Elle'Sport" le 16.01.2013

Premiers matchs du Second Tour la nuit dernière du côté de Melbourne, et l'occasion étaient données pour les françaises de faire un pas de plus dans ce tournoi Australien, tout en continuant à montrer les belles qualités dont elles avaient fait preuve au Premier Tour il y a 48h. L'occasion était belle certes, et pourtant... Retour sur la Troisième Journée de l'Open d'Australie.

r2733_9_bartoli-2.jpg

Le Deuxième Tour commençait la nuit dernière, et place était donnée à Marion Bartoli, Stéphanie Foretz Gacon et Alizée Cornet pour tenter de rallier le troisième Tour. Marion Bartoli devait faire face à ses peurs en jouant Vesna Dolonc, tandis que Stéphanie Foretz Gacon devait se transcender pour tenter de sortir Ekaterina Makarova (Quart de Finaliste l'an dernier), et que Alizée Cornet devait renverser des Montagnes face à Vénus Williams. Bref, la journée annonçait de belles rencontres pour nos tricolores, tout était jouable ou presque, et finalement, bis repetita de la journée d'hier.

.

Pour commencer, débutons par Stéphanie Foretz Gacon. La Parisienne devait aujourd'hui affronter Ekaterina Makarova, qui avait fait sensation l'an passée, battue en Quart par Maria Sharapova, et qui cette année s'était qualifiée pour le Second Tour en sortant une qualifiée portugaise alors que Foretz Gacon avait disposé de l'Italienne Giorgi. Un match attendu donc, qui pourtant tourna vite dans le premier set à l'avantage de la Russe, qui enlevait le premier set sur le score de 6 jeux à 3. Revancharde et bien disposée à lutter corps et âme, Stéphanie Foretz élevait son niveau de jeu et parvenait à prendre le large dès le début du troisième Set en remportant 3 jeux consécutifs, pour mener 3-0. L'exploit semblait en marche, mais malheureusement pour notre représentante tricolore, c'était sans compter sur l'orgueil Russe, car Makarova touchée au vif, répondait immédiatement, alourdissait ses frappes de balles, et enlevait les 6 jeux suivants pour finalement l'emporter en 1h17 min sur le score de 6-3, 6-3. Fin de l'aventure pour Stéphanie Foretz Gacon qui s'arrête là tandis que Ekaterina Makarova rejoint le troisième Tour avec comme adversaire, le vainqueur du match entre Vesna Dolonc et... Marion Bartoli.

.

Réaction :

.

« J’ai été un peu inconstante tout le match. Quand je mène 3-0 dans le deuxième set, je la remets dans le match. Ensuite elle a bien joué les points importants (…) Mon seul regret se situe dans la deuxième manche où j’aurais bien pu mener 4-0 ou 4-1 pour la mettre dans le trou. Mais dans l’ensemble, je suis sur la bonne voie. »

.

Continuons notre revue des tricolores avec le duel incroyable, l'affiche, qui attendait aujourd'hui à l'occasion de ce Second Tour, notre tricolore, à savoir, Alizée Cornet. Un match de prestige face à Vénus Williams, pour une rencontre qui promettait de belles choses. Un match important pour la Nicoise qui ses derniers jours indiquait vouloir revenir parmi les toutes meilleurs mondiales, face à une ancienne numéro 1 Mondial, que demander de mieux en fin de compte? Un match que Alizée Cornet entamait de la meilleure des façons, en infligeant tout de suite un break à Williams, pour se détacher au score et mener 2 à 0. Une punition mal venue pour Williams qui de suite remettait les choses au clair et infligeait elle aussi un break à la tricolore (2-2). Un premier Breack suivi d'un second immédiat pour Williams qui prenait maintenant le jeu à son compte dans ce premier set, malgré une superbe résistance de Alizée Cornet, notamment en fond de court. Un avantage au score qui devint psychologique pour Cornet qui commençait à montrer de l'agacement en distillant les petites fautes, offrant peu à peu le premier set à son adversaire sur le score de 6 à 3 après une double faute..Quand cela ne veut plus.. Bref, un premier set prometteur vite annihilé par la puissance de Williams, qui embrayait tout de suite avec le Second Set. Un Second acte que la tricolore ne voulait pas « offrir » se battant sur chaque points, et s'offrant le luxe à 2-2 de breaker son adversaire pour mener 3-2. Un break vite effacé, et même immédiatement effacé à la suite d'une accumulation de faute directes « Made in France », suivi d'un second breack qui envoyait Venus Williams au Troisième Tour et malgré une superbe prestation côté Cornet..Que de regrets finalement pour Alizée Cornet qui aura commis trop de fautes directes aux moments clés pour espérer l'emporter. Vénus Williams file donc au prochain tour, et s'en ira battre le fer avec... Maria Sharapova. Tout un programme.

.

Réaction :

.

« Je suis très énervée car je ne suis pas contente de ma prestation. Ce n’était pas un mauvais match, mais j’étais beaucoup trop friable face à ce genre de joueuse. C’est dommage car j’ai réussi à me créer quelques occasions que je n’ai pas pu concrétiser. Je suis frustrée parce que je n’ai pas assez de consistance et je travaille sur cet aspect depuis longtemps. (…) J’ai changé mon coup droit, mais j’ai toujours les mêmes problèmes quand ça joue vite. Dès que je suis un peu tendue, je ne suis pas sur mes appuis. J’ai beaucoup travaillé, mais il me faut des matches. Je suis pleine de mauvaises habitudes acquises lors de mes deux dernières années où j’ai mal joué. Je n’arrive pas à m’en défaire. Je le fais à la volonté et au travail, mais j’aimerais bien tout effacer dans ma tête pour oublier mes mauvaises habitudes en coup droit. Cela me tue sur ces matches-là. Les fantômes reviennent sur les points importants. Dès qu’il y a un peu de tension, je perds deux mètres de longueur de balle et c’est fini. »

.

Dernier espoir donc aujourd'hui de voir une tricolore au troisième Tour (avant le match de Krisitina Maldenovic demain), entre les mains de Marion Bartoli. En effet, la native du Puy en Velay avait aujourd'hui l'occasion de gagner plus qu'un « simple » match, plus qu'un « simple » second Tour. Aujourd'hui, Bartoli pouvait exorciser les fantômes du Passé, face à une adversaire qui l'avait marqué au plus haut point depuis leur dernière rencontre à Melbourne en 2011. A l'époque, Marion Bartoli affrontait déjà Vesna Dolonc, met ce match avait été un long chemin de croix pour la tricolore qui s'était durement inclinée, se blessant de surcroit assez lourdement au mollet (déchirure de 5cm), et qui était rentrée en France avec des béquilles. Un match qui la hantait depuis longtemps et qu'elle avait l'occasion d'oublier aujourd'hui. Un match qui resté dans sa mémoire l'a complètement tétanisé en début de match, l'empêchant de rentrer correctement dans la rencontre, la bloquant, comme en atteste le break subit d'entrée de match. Une peur réelle qui l'a poursuivit tout au long du premier set jusqu'à ce fameux jeu décisif qui a tout changé. Oui, poussée au Jeu Décisif par Vesna Dolonc, Bartoli a sorti les crocs, et assumé son statut, enlevant le break et le premier set sur le score de 7 Jeux à 5. Un premier set salvateur, dans lequel la tricolore a du faire face à sa plus grande crainte, celle d'être à nouveau battue par Dolonc. Un premier set remporté qui lui a fait comprendre que tout cela était loin, et que elle aussi pouvait battre la Slovaque. Pour preuve, le Second Set qui sera un véritable exutoire, défouloire, appelez le comme vous voulez, pour Marion Bartoli, qui va déchainer toute sa colère sur Dolonc pour l'humilier 6 jeux à 0. Au final, une victoire sur le terrain en deux sets (7-5, 6-0), et une victoire dans la tête qui n'a pas de prix.

Au prochain tour, Marion Bartoli ira défier une joueuse bien connue d'une autre française, à savoir la Russe Makarova, tombeuse de Stéphanie Foretz.

.

Réactions :

.

 

.

Programme de Demain :

.

Mladenovic vs Stephen


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :