Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Handball, LFH : Metz fait le trou, Issy le métier..
dans la catégorie "Elle'Sport" le 17.01.2013

2 rencontres avancées étaient au programme en ce Mercredi 16 Janvier 2013. En effet, pour cause du Coupe d'Europe le week end du 02 Février prochain, plusieurs équipes s'étaient donné rendez vous ce mercredi pour disputer leur matchs de Championnat avec quelques semaines d'avance.  Metz face au Havre, et Issy face à Mios Biganos, telles étaient les rencontres du jour. Résumé.

r2738_9_lfh1.jpg

Deux rencontres au programme ce mercredi comme nous l'avons vu, à savoir dans un premier temps, Issy Paris qui « recevait » Mios Biganos à Maubeuge (59), et le leader Metz, qui recevait Le Havre aux arènes pour une revanche du match aller aux Docks.

.

Commencons dans l'ordre, et du fait par la rencontre opposant Issy Paris à Mios Biganos. Un match délocalisé pour l'occasion du côté du Nord, entre deux équipes équivalentes en Championnat, toujours dans le bon wagon pour la course aux Plays Offs, et soucieuses de s'assurer rapidement une qualification pour le Tournoi Final de la saison.

.

Un match important, bien entamé par les Parisiennes qui creusaient un premier écart au bout de 10min de jeu, sous l'impulsion d'une Mariama Signaté en feu sur le terrain du Nord, pour mener de 3 buts, 6 à 3. Un écart déjà important, mais loin de décourager les Girondines qui grapillaient leur retard petit à petit, et revenaient à -1 à 9min de la Pause (9-8). Un effort qui va physiquement coûter cher sur le coup pour les filles de Mios, car les Parisiennes vont alors prendre le jeu à leur compte, et de surcroit le large au score, pour arriver à la mi-temps sur un score laissant (déjà) présager d'une victoire finale puisque les joueuses Issy menaient alors 14 à 9, après avoir passé un 5-1 lors des 9 dernières minutes de la Première Période à leurs adversaires.

.

Ecart important à la Pause de -5, mais il fallait plus hier soir pour décourager les Handballeuses de Mios. Les filles de Emannuel Mayonnade allaient en effet jouer les Petits Poucets, prenant leur mal en patience, construisant leur jeu, s'appliquant dans tous les compartiments du jeu, et réussir l'exploit de revenir à -1 à 1min et 03 Sec du Buzzer final. Une Seconde Période de haute intensité qui aura permise aux visiteuses de passer un 15-11 aux panthères de Issy, et relancer un match qui semblait déjà bien acquis à la victoire parisienne quelques minutes plus tôt. « Oui », les spectateurs voyaient déjà acquise la victoire de Issy, d'autant plus que les coéquipières de Mariama Signaté avaient réussir à creuser l'écart après la Pause pour compter jusqu'à 8 Buts d'avances à 7min de la fin du match. Pour autant, cela n'aura pas atteint le moral des joueuses de Mios, revanchardes, laissant exploser leur orgueil, et recollant comme on l'a vu à l'orée du Money Time.

.

25 à 24 à moins d'une minute de la fin, cela commençait à se tendre pour les Panthères, et c'est le moment qu'à choisie l’entraîneur Parisien Arnaud Gandais pour arranguer ses troupes, et leur éviter le pire. Pari gagnant puisque sur l'action suivante, Mariama Signaté plus que décisive ce soir, redonnait un nouveau but d'avance aux siennes, et assurait la victoire de Issy Paris sur le score de 26 à 24, terminant meilleure marqueuse de la rencontre côté Parisien, avec 7 buts inscrits sur 9 tentatives. A noter côté Mios, la méforme au tir de Gonzalez à 7/15, de Jongenelen à 7/20, et de Luzumova à 6/15..

.

Issy s'impose dans ce match, et respire au classement, revenant à la 3ème Place provisoire, et repassant devant son adversaire du soir.

.

Retour maintenant sur le choc de la soirée, et sur le choc du Championnat entre les Dragonnes de Metz de Nina Kanto et Katty Piejos, et le Havre de Stéphanie Daudé et Linda Pradel. Une pluie d'internationale sur le terrain pour un match au sommet entre l'actuel leader Messin, et la seule équipe ayant réussie à la battre en Championnat cette saison. Un match spécial, des arènes pleines à craquer et une ambiance de folie pour honorer cette rencontre toujours un peu particulière pour les amoureux du Handball Féminin tricolore.

.

Un match accroché, qui a commencé tambour battant, avec deux équipes accrocheuses, joueuses, et bien décidées à ne pas s'en laisser compter. Un match que les joueuses de chaques équipes ont rendu agréable et formidable d'entrée de jeu, se rendant coup pour coups, à la fois sur le terrain et au score, jusqu'au Quart d'heure de jeu, moment ou le premier écart en faveur de Metz fut effectué, par l'intermédiaire de Paule Baudoin. 6 à 4, Metz tenait le bon bout, mais face au Havre, les Dragonnes le savaient, il ne fallait rien lacher. Un écart stagnant durant quelques minutes, avant que ce dernier ne prenne un peu plus d'ampleur et atteigne le +7 juste avant la Pause.

.

Un écart déjà important, mais explicable en partie par la méforme physique de la meilleure joueuse Havraise depuis le début de saison, à savoir Jovana Stoiljkovic, touchée physiquement, et qui devait quitter ses partenaires prématurément. Un être vous manque et tout est dépeuplé dit l'adage, et force est de constater que la méforme de Stoiljkovic (2/10), conjugée à sa sortie prématurée pour cause de blessures, auront eu raison de la baisse de moral des visiteuses. Ajouter à cela l'autre blessure de Kresoja, et c'est toute un shéma d'équipe qui prenait l'eau, mais la fin de match était-elle en elle même le plus important ? A en croire la suite des évènements non, et l'inquiétude était plutôt de mise côté Havrais pour le physique de Stoiljkovic et Kresoja, surtout à quelques jours d'affronter Issy Paris.

.

Bref, revenons en au match et à cette seconde période qui tiendra d'avantage du chemin de croix que d'autre chose pour les visiteuses. L'écart obtenu pour les Messines en fin de Première Période allait continuer de grandir pour atteindre les +9 à la 47ème minute, puis les +10 à la 52ème à la suite à un nouveau but de Liscevic pour Metz. Un écart définitif pour les joueuses de Sandor Roc qui allaient ensuite tranquillement gérer leur fin de match, et terminé sur le score de 30 à 22. La revanches était prise pour les Dragonnes qui ont su se faire respecter à la maison, mais dans un match du coup faussé par la blessure rapide de Stoiljkovic (notamment).

.

Metz s'impose donc tranquillement dans ce match, confirmant son leadership sur le Championnat, tandis que Le Havre se prépare déjà à découvrir la vie sans Stoiljkovic, et cela à l'heure d'affronter Issy puis Toulon. A noter dans ce match le 100% de Paule Baudoin à 10/10, ainsi que le 4/6 de Liscevic et les 4 buts de Marie Prudhomme. Nina Kanto de son côté est à auréoler d'un bon match, ayant inscrit 3 buts durant la rencontre, et orienté le jeu de bien belle manière. Notons aussi l'excellente performance dans les buts Messins de Laura Glauser, à 61% de réussite (11/18).

.

Au classement, Metz creuse l'écart en tête du Championnat avant le match de Fleury, tandis que Le Havre se retrouve maintenant sous la menace de Nîmes et Toulon, tandis que Issy leur repasse devant.


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :