Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Handball, LFH : Des Dragonnes à réaction dans la Rade de Toulon..
dans la catégorie "Elle'Sport" le 19.01.2013

11ème Journée du Championnat de Ligue Féminine de Handball ce soir du côté de Toulon, et les deux équipes en forme de ce début d'année 2013, s'affrontait dans la rade. Toulon, actuellement 7ème au Classement, recevait des Dragonnes de Metz qui surfent sur le Championnat depuis quelques semaines. Résumé d'un match fou, interdit aux cardiaques..

r2791_9_aametz-2.jpg

 

Pluie d'internationales sur le terrain pour cette confrontation entre Toulon et Metz. Toulon qui pour son premier match de l'année à la maison, avait battu Issy d'un petit but (24-23), tandis que Metz n'avait pas encore du à se déplacer depuis le 01 Janvier.

.

Un match qui démarrait tambours battant du côté des locaux qui s'offraient le premier but de la rencontre et ouvraient du fait le score, par l'intermédiaire de Flognman dès la 37ème Seconde de jeu. Le temps pour Metz de recoller au score (Prudhomme 3min16), et c'est Toulon qui reprenait l'avantage, creusant même, quelques secondes plus tard, le premier écart du match par l'intermédiaire de Flognman (+2), puis Tuvene sur pénalty (+3) et enfin Goiorani (+4) à la dixième minute de Jeu. Des Dragonnes passées complètement au travers des 10 premières minutes du Match, qui se retrouvaient d'entrée de jeu avec un écart plus qu'important à combler (5-1).

.

Un écart de -4 aussi tôt n'est jamais bon, et déjà les Dragonnes partaient en chasse dans cette première période, grappillant leur retard peu à peu, mais restant encore à distance au score à l'approche de la fin du second tiers de ce premier acte. 8 buts à 3 avant même les 10 dernières minutes de cette première mi-temps, la tâche s'annonçait compliquée non? Encore 10 min à jouer dans cette première période, et Sandor Roc, l'entraineur de Metz décidé de secouer un peu ses troupes. Grand bien lui en pris, puisque menées de 6 Buts à 8min de la Pause, les Messines allaient revenir à -3 au buzzer grâce à un nouveau but de Liscevic (9-6), tandis que Gonzales Ortega ratait la balle de -2 dans les ultimes secondes. Vous l'aurez compris, Toulon basculait devant au score à l'approche du Second acte, grâce notamment à une très grande Bettacchini dans les buts du côté des Sudistes..

.

Début du Second acte, et déjà, la Seconde Période s'annonçait palpitante. Metz mené au Score se devait de réagir, et les Toulonnaises avaient bien l'intention d'être la Seconde équipe du Championnat à tenir tête aux Dragonnes et à les faire chuter. Un début de seconde mi-temps qui voyait Liscevic ramener l'écart à -2 puis à -1, avant que sa troisième tentative ne termine sur le poteau de Bettachini. Metz avait-il laissé passer sa chance?

.

Après les échecs au tirs de Goiorani et Derouin côté Toulon, c'est Paule Baudoin qui trouvait la faille et égalisait pour les Dragonnes. Le match était totalement relancé, Metz était revenu dans le coup, et bien malin qui aurait pu pronostiquer l'issue du match.

.

Portées par cette réussite aux tirs, les Dragonnes vont même pour la première fois du match prendre l'avantage suite à un but de Broch à la 35ème minute (9-10). Un avantage illusoire et de courte durée, puisque les joueuses de Vincent allaient enfiler à nouveau le bleu de chauffe et se redonner de l'air au score. Sous l'impulsion de Tuvene deux fois, Derouin et Abdourahim, c'est Toulon qui va infliger un 4 à 0 aux Dragonnes et repasser devant (13-11), à la 40ème. Un écart qui sera porté à +3 par l'intermédiaire de Deroin à la 46ème (15-12), et qui stagnera plus ou moins durant de longues minutes. Ce n'est qu'à 8min de la fin que l'espoir reviendra du côté des partenaires de Nina Kanto. En effet, menées largement durant plusieurs minutes, ces dernières vont sous l'impulsion de Ngo-Leyi puis Ognjenovic, revenir à -1 (18-17). L'exploit était de nouveau en marche, d'autant que les joueuses de Toulon multipliaient les hésitations durant ce laps de temps.

.

S'en fut trop pour Vincent, l'entraineur Toulonnais, qui voyait le pire arriver, et du fait, posa un temps mort à 7min de la fin de la rencontre. Coup de génie ou tentative désespérée de bousculer les têtes de ses ouailles, il faut avouer que le temps mort du coach de Julie Goiorani et ses coéquipières, aura eu le mérite de remettre les pendules à l'heure. Cassant la spirale positif des handballeuses de Metz, c'est Abdourahim par deux fois qui redonna de l'air aux siennes, et par la même, un avantage quasi définitif de +3 (20-17), à 4min du terme de la rencontre. Définif? Non, car ce match était complètement fou, et Metz continuait de jouer en réaction au score, à l'orgueil, et et égalisait à 30sec du Gong Final après deux buts de Ognjenovic, et un but de Andryushina.

.

20 à 20 au tableau d'affichage, et temps pour Sandor Roc. Trente secondes à jouer, et largement le temps pour une dernière combinaison synonyme de hold up. Un dernier ballon dans les mains des Dragonnes, les spectateurs ont les yeux rivés sur le chronomètre. Il reste 10 sec à jouer, et c'est Marie Prudhomme qui a le ballon en mains pour Metz. Tout est encore possible, Prudhomme à la balle de match et... marcher. Ballon perdu pour Metz, et c'est déjà la fin du match. Score nul au final entre les deux équipes qui conservent leur invincibilité respective en 2013.

.

Au classement, Toulon reste sixième, tandis que Metz reste en tête. A noter dans ce match le 6/11 de Tuvene côté Toulon et le 6/9 de Ognjenovic et le 6/8 de Liskevic côté Metz. Du côté des « petites » déceptions du soir, à noter le 4/8 de Deroin côté Toulon, et le 2/8 de Baudoin pour les Dragonnes. Nous aurions pu aussi évoquer les 10 pertes de Balles pour Toulon, et les 14 pertes de Balles de Metz, mais à quoi bon.

.

Le Résumé complet de la journée, sera disponible lundi, avec un très long focus sur Issy – Le Havre.


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :