Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Liberté Pour Les Auditeurs : Alerte Rouge .... et Bleu !!
dans la catégorie "Liberté pour les auditeurs" le 20.01.2013

Ce soir à Bordeaux les supporters Parisiens seront surveillés de près dites-moi !!

r2814_9_734092_438136146259960_997026714_n.jpg


Il s'en passe des choses en trois ans, dans le monde du football comme ailleurs. Il y a tout juste trois ans, à la même époque, l'après-rencontre entre les supporters des Girondins de Bordeaux et ceux du Paris-Saint-Germain avaient été mouvementées. Une soixantaine de fanatiques parisiens s'étaient rendus au local des Ultramarines, leurs homologues girondins, rue Georges-Bonnac, à Bordeaux, pour en découdre.

L'assaut avait été donné vers minuit et les affrontements avaient été particulièrement violents sur la voie publique. Les Parisiens équipés de protège-dents, de battes et de fusées éclairantes sont allés au contact pour en découdre. La police, intervenue rapidement avec de gros moyens, avait pu ramener le calme. Bilan : quatre Bordelais blessés et transportés au CHU ; huit supporters parisiens et un Bordelais interpellés et placés en garde à vue.

Dimanche, ce scénario ne devrait pas se reproduire car peu de Parisiens devraient faire le déplacement. Depuis la dissolution des franges radicales, le club organise les déplacements de ses supporters en proposant des packs comprenant le transport et la place au stade. Dimanche, un peu plus de 200 sont annoncés. Ce qui est peu. Malgré tout, ils rejoindront Chaban-Delmas sous bonne escorte.

Fouilles méticuleuses

L'enceinte sera particulièrement surveillée. Deux unités de forces mobiles vont être déployées, annonce la préfecture. Il devrait y avoir une compagnie de CRS et un escadron de gendarmes mobiles autour du stade et principalement à l'entrée de la rue Albert-Thomas où se trouve l'accès au « parquage » visiteur, au pied du PC sécurité.

Les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) seront également à pied d'œuvre. Le service d'ordre public, le groupe de sécurité publique, les brigades anti-criminalité ainsi que la Section rapide d'intervention (SIR) composée de 26 policiers vont exercer une surveillance accrue.

D'autant qu'en pleine période de plan Vigipirate au niveau rouge renforcé, le moindre comportement suspect sera traqué. Les stadiers vont être encore plus sollicités qu'à l'accoutumée. Les fouilles vont être méticuleuses, avec palpations de sécurité réglementaires de chaque supporter, surtout que l'on annonce un stade plein comme un œuf avec plus de 32 000 spectateurs.

La rencontre n'est pas classée à risques mais la vigilance s'impose malgré tout. Des réunions de travail ont été tenues ces derniers jours au sein de l'état-major de la DDSP en lien avec la préfecture. « S'il y a des interpellations, des procédures seront établies et le ou les auteurs des infractions ou des délits feront l'objet de poursuites devant la justice », précise un policier.


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :