Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Mondial 2013 - 1/4 : La Slovénie tape la Russie (28-27)
dans la catégorie "Hand Day" le 23.01.2013

Aujourd’hui mercredi, Hand’Day se met en quatre pour vous, ou plutôt en deux, on va commencer tranquillement si vous voulez bien. Pierre est parti à Saragosse vous faire vivre les deux chocs de ces quarts : Espagne-Allemagne et France-Croatie. Moi, pendant ce temps-là,  j’ai accepté gentiment de me coltiner un Russie-Slovénie, qui ne restera pas dans les annales, et d’assister en direct à la boucherie danoise.

Ce soir il n’en restera que quatre, à priori les quatre meilleures équipes du monde.  

Quatrième journée au Palau Sant Jordi et toujours pas grand monde dans les travées. Ce Slovénie-Russie ne semble même pas intéresser la presse, puisque j’ai le droit à une place avec télévision et écran de statistiques. Royal.

 

A chacun son quart d’heure

.

Première information du match : les frères Bogdanov ne sont en fait pas deux mais trois. On a trouvé la trace du troisième larron, il défendra les buts de la Russie ce soir.

.

D’entrée de jeu, les Russes montrent qu’ils comptent bien continuer l’aventure dans ce championnat du monde. Ça se voit au score et dans leur grosse envie de défendre, en huit minutes ils mènent de trois buts mais ont aussi pris deux exclusions temporaires.  La Russie est tranquille en attaque et laisse la maladresse slovène faire le reste. Les hommes de Boris Denic peinent à marquer et ratent même des tirs faciles à six mètres. A la mi-temps de cette première période, la Russie mène les débats (10-5).

.

Un quart d’heure de joué et les Slovènes se rendent enfin compte qu’à la fin de ce match une des deux équipes se fera éteindre sa flamme par le Denis Brogniart local. « La tribu a décidé de vous éliminer, la sentence est irrévocable ». C’est pourquoi ils décident d’enclencher la seconde et de rattraper leur retard (6-1 en 5 minutes). Les Russes tremblent et coulent comme le Koursk le fit à son époque. Skube, demi-centre de la Slovénie, orchestre la révolte et décale parfaitement son ailier droit, Marguc, qui peut jouir de quatre mètres pour prendre son élan et fusiller le gardien Russe. Le collectif slovène ressemble enfin à quelque chose, et même en double infériorité numérique, ils restent au contact.

.

 

.

Le match se durcit et les arbitres s’essoufflent à siffler dans tous les sens. Certainement fatigués de s’époumoner de la sorte, ils décident de mettre un rouge direct au Russe Rastvortsev (24ème). Les Slovènes sont sur un nuage et réussissent tout ce qu’ils entreprennent, et finissent même par prendre l’avantage pour la première fois à quelques secondes de la mi-temps (14-13).

.

La Slovénie gère et se fait peur

.

A la mi-temps Vadim Bogdanov, frère de qui vous savez, laisse sa place à Levshin. Le nouvel entrant va se signaler d’entrée de jeu en arrêtant des pénaltys, des tirs à l’aile, et ainsi permettre à la Sbornaya de coller au Slovènes. Il ne se passe plus grand-chose et, irrémédiablement, mes yeux se concentrent plus sur l’Espagne-Allemagne, diffusé à la télévision, que sur le spectacle qui se joue sur le parquet.

.

Heureusement on peut toujours compter sur les bouchers russes pour vous réveiller. A la 38ème minute, Gorbok, visiblement jaloux de la détente aérienne de Bilbija, décide de le ramener violement sur le plancher des vaches. Cela lui vaudra deux minutes au frigo. Les Dragons en profitent en enquillant un 5-0 en six minutes pour mener 23-18. Le match suit son cours et on ne voit pas comment les Russes peuvent espérer quelque chose dans ce match : le gardien slovène arrête tout et les attaques sont toutes gagnantes. La Russie va alors s’en remettre à son fighting spirit pour revenir, la preuve avec cette action à la 52ème minute. Après avoir allègrement étranglé son adversaire direct, Evdokimov vient lui faire du méchant trash talking dans l’oreille, l’esprit de la NBA s’est emparé de ce championnat du monde.

.

Les Slovènes craquent et ratent toutes les occasions de se mettre à l’abri (25ème à 6mètres, puis 26ème encore à 6 mètres). On entre dans le moneytime et l’écart n’est que d’un but pour la Slovénie. Encore 45 secondes à jouer, balle pour la Slovénie, 27-26 pour les Slovènes et temps mort demandé par Denic, l’histoire n’est pas finie. A la reprise, Dolenec et Shishkarev décident de faire du stock car et s’auto-détruisent front contre front, match arrêté pour quelques minutes au plus grand désespoir des cardiaques. Il reste 35 secondes et l’arbitre a le bras levé, il faut tirer vite. C’est à ce moment que Skube trouve un tir impossible, alors qu’il est pressé par trois défenseurs, et permet à ses camarades de commencer à danser de joie.

.

 

.

La Slovénie ira donc défier l’Allemagne en demi-finale. En attendant ils ont une victoire à fêter avec leurs supporteurs, et elle est bien méritée.

 

.

Russie 27- 28 Slovénie (mi-temps : 13-14) :

Arbitres : M. Helbig et L. Geipel (All)

Russie

.

Gardiens : O. Grams, V. Bogdanov (8/24, dont 0/3 a 7m), I. Levshin (4/16, dont 1/4 a 7m)

Joueurs : A. Shindin, A. Pyshkin, E. Evdokimov (3/5), P. Atman (3/9, dont 1/2 a 7m), S. Gorbok (1/2), D. Zhitnikov (1/2), A. Rastvortev (1/3), D. Shishkarev (4/7), M. Chipurin (2/3), E. Nasyrov, S. Shelmenko (6/9), T. Dibirov (6/10), K. Igropulo.

Exclusions : 2minutes : E. Evdokimov (3 fois), P. Atman, M. Chipurin A. Rastvortev (2 fois), M. Chipurin (3 fois), Dibirov. Cartons rouges : E. Evdokimov, M. Chipurin, M. Chipurin

Entraineur : Oleg Kuleshov

Slovénie :

.

Gardiens :G. Skof (2/11, dont 0/2 a 7m), P. Prost (11/29, dont 0/2 a 7m)

Joueurs : N. Bilbija (2/5), J. Dobelsek, P. Pucelj, V. Kavticnik (2/4), M. Bezjak (0/2), J. Dolonec (3/5, dont 1/1 a 7m), S. Skube (3/5), U. Bundalo, M. Zvizej (3/3), L. Zvizej (5/9, dont 5/6 a 7m), M. Gaber (1/1), U. Zorman (5/7), G. Marguc (4/5), B. Mackovsek (0/2)

Exclusions : J. Dolonec, P. Pucelj, M. Bezjak, M. Zvizej, U. Zorman

Entraineur : Boris Denic

.

Brice Barbotin-Saliou, envoyé spécial pour Hand'Day à Barcelone


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :