Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

L’Espagne tient sa finale
dans la catégorie "Hand Day" le 25.01.2013

 

Accrochée une mi-temps par des Slovènes joueurs, l’Espagne a fait la différence en deuxième période pour s’offrir une finale à domicile, dimanche au Palau Sant Jordi. Ce sera face au Danemark ou la Croatie, qui s’affrontent en ce moment. 

 

 

Les Espagnols avaient promis de prendre au sérieux cette équipe slovène, surprise de ces championnats du monde. Surtout, la Roja n’a pas changé la recette de ses précédents succès : derrière une défense solide, Tomas et Valero Rivera Jr étaient propulsés en contre-attaque pour un premier break des locaux (4-2, 9e). Un triplé du futur montpelliérain Dolenec plus tard, la Slovénie recollait (5-5, 12e).

 


 

 

Valero Rivera ne tardait pas à réagir : Sierra laissait sa place à Sterbik dans les poteaux, tandis que l’entraîneur slovène faisait souffler Dolenec, son meilleur joueur sur le terrain. Enchaînement d’arrêts pour le premier, manque de percussion pour les Slovènes. En deux décisions, le match allait se jouer.

 

Grâce à son gardien Skof (9 arrêts à la pause), la Slovénie tenait d’abord (8-7 16e) avant de craquer. Collés à six mètres, les Espagnols laissaient Sterbik cueillir les tirs adverses. Les Slovènes passaient neuf longues minutes sans marquer pendant que les rotations ibériques faisaient la différence. Guardiola et Rocas enfilaient un 4-0 (12-7). Portés par Marguc et un Skof toujours aussi solide, les jeunes Slovènes revenaient à un but à la pause (13-12).

 

 

Sterbik fait la différence

Encore à portée à la 40e (15-14), la Slovénie butait sur Sterbik. Avec 7 arrêts en seconde période, le Serbe naturalisé prenait le dessus sur Mackovsek (1/6) et Bilbija (1/3). Sécurisés par les 119 kilos (pour 2,01 mètres) de leur gardien, les Espagnols creusaient tranquillement l’écart. Morros en contre, Aguinagalde en pivot et Cañellas en demi mettaient fin au suspense (24-16, 52e).

Un dernier baroud de Marguc sur son aile droite (7/9 au total) permettait aux Slovènes de recoller (26-22). L’Espagne jouera le titre à domicile dimanche. Pour la Slovénie, une éventuelle médaille demain permettrait de ponctuer cette compétition de belle manière.

 

 

 

 

Les réactions :

« Nous avons fait un bon match, surtout en défense où on ne leur a pas laissé de place pour passer.

Sur ces deux semaines de compétition on monte en régime et on sent le public qui suit. C’est vrai que ce soir ils ont  mis du temps à s’enflammer, mais c’est à nous de les rendre fières de leurs couleurs.

Maintenant place à la finale, que l’on doit attaquer avec envie et surtout dans l’idée d’aller au bout et de décrocher l’or. Pas question de parler d’argent.»

Angel Morros, arrière droit, Espagne

 

 

Pierre Menjot


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :