Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Cesson - Rennes s'affirme !
dans la catégorie "Hand Day" le 06.02.2013

Saisons après saisons, le club breton se fait un nom sur la scène française. Autour du coach David Christmann, c’est tout un ensemble qui permet aux Irréductibles d’occuper actuellement à 7e place pour leur 4e exercice au plus haut niveau.

 

Le handball est un sport collectif, c’est un fait. Et la complémentarité des joueurs doit y être supérieure à la somme totale des individualités pour espérer aller haut et même plus haut que prévu. Et c’est l’archétype du fonctionnement des Bretons depuis leur arrivée dans l’élite. Autour de l’emblématique coach David Christmann, pas avare en théories de jeu et idées malines, les partenaires de Romain Ternel font ainsi parler leur sens du collectif et du sacrifice pour obtenir un maximum de bons résultats. Pas de complexes, de l’envie et évidemment des savoir-faire permettent de pouvoir s’enorgueillir de résultats comme les victoires sur Créteil, Nantes, Saint-Raphaël, Tremblay, Billère ou encore Ivry et d’un nul face à Sélestat.

Pour un total de 13 points et une 7e place méritée. Et même si certains revers pèsent (élimination face à Toulouse en Coupe de la Ligue ou défaite face à Aix), l’attitude est souvent irréprochable. Le point fort des gars d’ l’Ouest ? Leur défense. C’est la 7e de l’élite (354 buts encaissés) grâce à quelques grands gabarit plutôt dissuasif (Anic, Boultif) qui ne rechignent pas au combat et une paire de gardiens complémentaires bien représentée par Yann Genty (2e gardien de l’élite avec 154 arrêts) et de voleurs de ballons opportunistes. Côté attaque, les Cessono-Rennais marquent une moyenne de 26,2 buts par rencontre, ce qui est assez peu (12e de l’élite avec un total de 341 réalisations) mais le font dans les matchs à enjeux.

La marque d’une grande cohérence et d’une gestion de plus en plus pointue. Reste maintenant à voir émerger un voire deux gros buteurs sur la base arrière car Jérémy Suty avec seulement 42 unités (31e du classement) est un peu seul même si pointent pas si loin Romain Briffe (41e avec 39 buts mais un taux de réussite de seulement 54%) et le pivot Mathieu Lanfranchi (42e avec 39 buts aussi).


Bilan de mi-saison en championnat :

7e place au classement, 13 points

6 victoires, 1 nul, 6 défaites

Buts marqués : 341 (12e)

Buts encaissés : 354 (7e)

 

 

 

 

 

 

 

Source : LNH


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :