Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Duel dans le ventre mou de la Division 1
dans la catégorie "Hand Day" le 15.02.2013

 

Ce soir au Palais de Sports de la Valette de Cesson-Sévigné, deux équipes du milieu de tableau s’affrontent pour, quasiment, assurer leur maintien dans l’élite du handball français.

Avec treize points chacun, Cesson-Rennes et Sélestat ne sont séparés que à la différence de buts (+30 pour les Bretons et +21 pour les Alsaciens). Comme le dit Jean-Luc Le Gall, l’entraineur sélestadien « il est important de gagner chez un adversaire du même niveau que nous. Il n’y a pratiquement rien qui nous sépare ». 

 

Décidemment ces deux équipes ont bien du mal à se départager. Si quatorze journées de championnat ne les ont toujours pas départagées au classement, il est intéressant de noter que sur leurs trois dernières confrontations, deux se sont soldées par un score nul (23-23 en phase aller et 28-28 l’année dernière). Pour ces deux formations, la rencontre de ce soir revêt une grande importance : gagner et se donner les moyens de voir plus haut, ou perdre et espérer ne pas plonger trop bas dans les méandres du classement.

 

Cesson doit gagner avant d’aller défier les cadors

 

D’ailleurs David Christmann, entraineur des Irréductibles Bretons, ne s’y trompe pas : « On sait que ce match-là est important. Il faut que l’on soit en mode combat. Sélestat est une belle équipe de D1 qui joue bien. Toutefois, si on remporte cette rencontre, cela nous repositionnerait bien dans la partie haute du milieu de tableau et, du coup, on pourrait s’aérer un peu la tête ». Et donc s’assurer une fin de saison tranquille, voire palpitante pour le public Cessonais.

Après la défaite de la semaine dernière sur le parquet de Tremblay (26-28), les coéquipiers de Romain Ternel chercheront les deux points avant d’aller affronter trois gros morceaux du championnat : Dunkerque, Chambéry et Montpellier. Des matchs certainement très difficiles pour Cesson. /nbsp]  

 

Sélestat veut oublier la valise parisienne

 

Samedi dernier c’était jour de fête à Strasbourg, où Sélestat recevait l’ogre parisien. A grande occasion, dispositif exceptionnel puisque le club avait décidé de délocaliser le match dans la salle du Rhénus (6.200 places). Tout le monde avait revêtu ses plus beaux habits, la salle était pleine, tout était réuni pour voir le leader incontesté tomber pour la première fois. Bon, on ne va pas se mentir il n’y a pas eu de match, les Alsaciens se sont fait baffer, vite fait bien fait, et ont pris la valise que le PSG impose à tous ses adversaires (29-45).

Les joueurs de Jean-Luc Le Gall vont donc jouer avec un esprit de revanche et surtout l’envie d’effacer la déroute de la semaine dernière. Comme le dit l’entraineur Breton de Sélestat : « il est important pour nous d’ouvrir le compteur de cette phase retour. Ce sera plus compliqué de gagner là-bas que si c’était chez nous. Mais il nous faut des points, surtout quand on voit ce que nous réserve la suite ». En effet, avec Tremblay et Chambéry au programme des deux prochaines journées, il est important, pour les Alsaciens, de revenir de ce voyage avec deux points dans l’escarcelle.      

 

Un tournant de la saison pour les deux équipes.

 

Pour ces deux équipes il s’agira donc de sortir de ce match avec la victoire, cela afin d’envisager une fin de saison plus intéressante et surtout de pouvoir regarder le haut du tableau. Cesson veut poursuivre sa progression et donc intégrer le haut du panier, alors que Sélestat veut retrouver son lustre d’antan et finir dans la première partie du classement.

 

Cesson-Rennes/Sélestat c’est ce soir à 20h45 au Palais des Sport de la Valette de Cesson-Sévigné, et Hand’Day y sera pour vous.

 

 

Brice Barbotin-Saliou


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :