Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Election du meilleur joueur de LNH du mois de Février
dans la catégorie "Hand Day" le 05.03.2013

Février terminé, la traditionnelle élection du joueur du mois LNH/AJPH fait son retour avec 3 concurrents haut de gamme en les personnes de Nikola Karabatic, Quentin Minel et Luc Abalo.

 

Evoluant désormais sous les couleurs d’Aix après avoir quitté Montpellier à la trêve hivernale, le demi-centre et arrière gauche de l’équipe de France Nikola Karabatic enchaîne avec une seconde nomination de rang, après décembre, dans l’élection du joueur du mois, et ce avec une formation différente. Mais cela est amplement mérité puisque le joueur a littéralement changé le visage du PAUC depuis son arrivée.

En championnat, les promus ont ainsi enchaîné 3 matchs plus que probants (3 points pris sur 6 avec une victoire sur Billère et un nul face à… Montpellier) qui leur ont permis de sortir de la zone rouge (12e avec 9 points). Imposant ses qualités techniques, tactiques et son état d’esprit, Nikola Karabatic a non seulement beaucoup scoré (20 buts) mais aussi permis à ses nouveaux partenaires de passer un réel cap. Et si les Provençaux ont été sortis de la Coupe de France, ils semblent repartir sur des bases plus qu’intéressantes pour les semaines à venir et ne semblent plus condamnés à ne se préoccuper que de relégation.

 


Un aspirant taille patron, c’est rare, mais quand ça se révèle, ça se voit vite. Quentin Minel, le demi-centre et arrière gauche de Créteil est de cette trempe là. Car dans un effectif qui joue le maintien, le jeune homme de 20 ans sait prendre ses responsabilités (21 buts en 3 matchs de championnat) et ne fuit jamais le combat, même si son rendement pourrait être encore amélioré. Et malgré les 3 défaites des siens en championnat au mois de février, le puncheur au poignet supersonique a tout de même permis aux Ciel et Blanc de se qualifier pour les ¼ de finale de la Coupe de France en dominant Dijon.

Du coup, ce sera peut-être le déclic nécessaire à tout un groupe pour éviter la descente. Généreux, le minot Minel en sera un des fers de lance.

 


Une contre-attaque à mettre au fond des filets ? Un penalty à inscrire presque les yeux fermés ? Un mouvement placé à conclure dans un trou de souris ? Luc Abalo sait faire et a récité une partition quasi parfaite en février avec le PSG pour le prouver. 3 succès en championnat, 1 en Coupe de France, le club de la capitale a continué sa campagne de victoires sans sourciller. Et le joueur formé à Ivry a scoré plus qu’à son tour (21 buts en championnat), défendu, chippé des ballons et régalé le public (le fabuleux kung-fu face à Créteil). La panoplie du joueur moderne.


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :