Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

LDC – 8' de finale : La surprise madrilène sinon du classique.
dans la catégorie "Hand Day" le 25.03.2013

 

Les matchs retour des 8' de finale se sont soldés par les qualifications « logiques » des favoris et l'Atletico Madrid réalise la grosse côte en éliminant le demi-finaliste de la dernière édition Berlin.

 

HSV Hambourg - Celje Pivovarna Lasko 28-31 (match aller : 38-29).

 

Les slovènes qui avaient tiré un trait sur l'espoir de voir les quarts de finale auront le mérite de chercher pour l'honneur une victoire pour ce match retour en Allemagne. Le large succès lors du match aller

(+9) laissait au HSV une bonne marge de sécurité et sans vraiment jeter toutes ses forces et ses cadres dans la bataille les partenaires de Domagoj Duvnjak (7 buts) gèrent tranquillement cette rencontre. Le géant Mackovsev pour une fois ne sera pas seul sur le front de l'attaque slovène et ses compères sur l'aile Marguc et Zvizej lui prêtent main forte pour une victoire slovène qui se dessinera en fin de match. Hambourg passe sans encombre ce 8' de finale et il reste encore une marche avant le final four de Cologne qui attend peut être cette année les hommes de Martin Schwalb.

 

Metalurg Skopje – Dinamo Minsk 24-22 (match aller : 26-23).

 

Les macédoniens atteignent le stade des quarts de finale après leur second succès sur le Dinamo Minsk qui faisait pourtant parti des outsiders potentiels au sortir du premier tour. En s'imposant avec la manière lors du match aller les équipiers du gardien serbe Darko Stanic ont mis plus qu'un pied en quart et restait tout simplement à confirmer pour le retour. Globalement le champion de Macédoine en titre va gérer son matelas de 3 buts d'avance tout au long de cette rencontre et saura accélérer quand il le faut pour ne pas laisser l'ombre d'une chance aux biélorusses qui quittent donc cette ligue des champions au stade des 8' de finale. Au niveau des buteurs le vétéran slovène Renato Vugrinec montre que le Metalurg a bien fait de faire appel au service de l'ex international qui inscrit 7 buts sur ce match. Le jeune et prometteur meneur de jeu russe Pavel Atman en fera tout autant, mais pour Minsk.

 

Veszprem – Léon 33-25 (match aller : 23-20).

 

Les hongrois favoris au même titre que Kiel ou Barcelone seront également de la partie après avoir logiquement pris le meilleur sur les espagnols de Léon. Le plus dur avait été fait pour les hommes de Lajos Mocsai en Espagne et ce match retour fut une nouvelle fois sous l'emprise des magyars qui assurent leur qualification. Une nouvelle fois Léon n'aura eu que son courage pour faire face à la machine Veszprem, mais lors de la pause les ibères étaient loin d'être ridicules (14-15). Seulement il en faudra plus pour inquiéter les Ugalde (7), Nagy (4) et autres Csaszar (5). Le billet des quarts en poche les hongrois attendent de pied ferme le tirage au sort car cette année le club a mis les moyens pour rejoindre Cologne.

 

Flensburg-Handewitt – Gorenje Velenje 27-25 (match aller : 28-25).

 

Gorenje Velenje pouvait créer la surprise, mais malgré un match retour solide en Allemagne, les slovènes passent à la trappe et Ljubomir Vranjes et ses troupes réussissent leur pari en se hissant au stade des quarts. Du talent il y en a chez les slovènes avec encore une fois les Dolenec, Cehte et Bezjak qui feront des misères aux défenseurs germaniques et au moment du money time Velenje voulait encore y croire (23-23). L'expérience de Flensburg symbolisé par le toujours très percutant Holger Glandorf (9 buts) fera la différence et après Hambourg c'est au tour des voisins de Flensburg de poursuivre l'aventure.

 

Barcelone – Silkeborg 26-24 (match aller : 32-26).

 

 

 

Les catalans prendront leur temps, mais ne gâchent pas leur qualification et éliminent de cette ligue des champions les danois tombeurs de Chambéry. Le succès au Danemark (+6) laissait une belle marge de manœuvre au grand barça du côté du Palau Blaugrana pour ce retour. Silkeborg savait que ses chances étaient très réduites, mais autour de Mortensen et de Jorgensen (8 et 5 buts) les scandinaves vont gêner leur adversaire qui par moment ne trouvait pas les solutions défensives adéquates. Si ces danois montreront un beau visage face aux barcelonais il n'y aura bien entendu aucun miracle si ce n'est une courte défaite de 2 longueurs face à l'un des favoris de la compétition. On notera une nouvelle fois les 9 buts de Siarhei Rutenka et le retour en forme de Raul Entrerrios après sa longue absence (7).

 

Kielce – Pick Szeged 32-27 (match aller : 25-26).

 


 

 

 

Et oui les polonais confirment leurs prétentions et que la courte défaite en Hongrie n'affolait en rien les hommes de Bogan Wenta qui après un premier tour de toute beauté s'installent dans ces quarts de finale. Belle opposition entre polonais et magyars avec pour Szeged un petit but à défendre et surtout tenter de ne pas subir la pression locale. Sur ce point Jonas Larholm (8 buts) et Rajko Prodanovic (7

buts) comme lors de l'aller tiendront l'attaque de leur équipe à bout de bras pendant 60 minutes. Kielce n'est pas arrivé en si bon chemin pour s'arrêter là et le duel des gardiens Mikler/Szmal tournera à l'avantage de ce dernier et devant l'islandais Olafsson (8 buts) se fera l'artilleur le plus adroit, Jurecki (6) toujours aussi percutant, Stojkovic fait le travail en pivot et Szmal ferme la boutique. Szeged courbera l'échine non sans combattre, mais le Targi Kielce impressionne depuis le début de cette ligue des champions !

 

Berlin – Atletico Madrid 26-27 (match aller : 29-29).

 


 

 

Et non pas de triplé pour l'Allemagne qui perd un représentant (sur

trois) après l'élimination des berlinois qui tombent face à des madrilènes qui ont su se montrer très réaliste après le nul concédé chez eux. Sans faire offense aux hommes de Talant Dujshebaev, la défaite de Berlin est une surprise au vue des résultats des germaniques sur leurs terres depuis le début. De plus Madrid alterne le chaud et le froid cette saison, mais autour de Kiril Lazarov (6) décisif et auteur du but victorieux l'Atletico sera bel et bien de la partie. Grosse déception pour Berlin qui cette année ne rejoindra pas Cologne alors que tout était réuni pour y arriver.

 

Kiel - Chekhovskie Medvedi 30-26 (match aller : 35-37).

 


 

 

Le tenant du titre rejoint les autres favoris en sortant les russes du Medvedi dont l'avance de 2 buts du match aller n'a hélas pas suffit pour faire trébucher les zébras. Sérieux dans tous les domaines Daniel Narcisse et les siens récitent leur handball avec une défense solide devant un Omeyer qui fait les arrêts qu'il faut pour effacer largement les deux buts de retard (17-10). Actuellement les russes traversent une crise interne (plusieurs mois sans salaire pour les joueurs) et sentant le match leur filé entre les doigts, Shelmenko (6 buts) et les moscovites connaîtront de meilleurs passages en seconde période, mais les allemands ne lâcheront pas et conservent leurs esprits pour assurer l'essentiel c'est à dire le quart de finale.

 

Sébastien Ribstein


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :