Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Euro 2014 Qualifications – L'Espagne et l'Islande rejoignent la France au Danemark
dans la catégorie "Hand Day" le 08.04.2013

Dernière journée des qualifications pour ce mois d'avril avec outre la France qualifiée pour l'Euro, l'Espagne et l'Islande seront quoi qu'il arrive de la partie en compagnie des experts au mois de janvier 2014. Pour le reste plusieurs équipes telles que la Croatie ou la Pologne ont pris leur revanche et le groupe 7 offre tout son suspense tout comme le groupe 2 avec la défaite du Monténégro qui relance notamment l'Allemagne. Petit tour d'horizon de cette 4ème journée.

 

 


 

 

Groupe 1 – L'Espagne ok, le Portugal marque des points

 

La Roja qui devrait bientôt (selon certaines sources) perdre leur coach emblématique Valero Rivera (Qatar) remet le couvert en s'imposant devant la Macédoine après le large succès du côté de Skopje (29-17). Kiril Lazarov sur le banc et sans Mirkulovski (blessé) les macédoniens limitent la casse en première période (8-12) avant de sombrer par la suite (12-22). Le moins que l'on puisse dire est que les nantais se portent bien avec 7 et 6 buts pour Rivera et Maqueda. Large succès des champions du monde qui sauf tremblement de terre finiront au premier plan de ce groupe.

 

Derrière la bagarre se précise entre Helvètes et lusitaniens pour tenter de prendre une place derrière l'intouchable Roja. Auteur d'un nul en Suisse, les portugais assurant le minimum syndical chez eux ce dimanche (27-25). La Suisse jouera sa chance à fond avec Andy Schmid (8 buts) le leader offensif de la troupe de Goran Perkovac pour un score de parité (14-14). L'issue du match se jouera la aussi en fin de rencontre avec malgré 2 buts d'avance en faveur des suisses ce sont les équipiers de l'excellent Figueira (15 arrêts) qui forceront la décision (27-25).

 

Classement : 1. Espagne, 2. Portugal, 3. Macédoine, 4. Suisse

 

Groupe 2 – Israël relance les débats

 

Revanche éclatante pour Israël qui s'offre le leader invaincu du groupe le Monténégro pour le retour (28-25). Belle performance de cette équipe israélienne qui avait longtemps tenu tête aux slaves lors du dernier match. Ce fut une nouvelle fois un gros duel et on se neutralise pendant une bonne partie de la rencontre pendant (24-24). Autre duel entre buteurs avec Smoler (10 buts) d'un côté et Markovic (12 buts) de l'autre. La décision finale interviendra en fin de match avec une exclusion de Roganovic et Israël en profitera pour porter l'estocade avec un doublé de Smoler (28-24).

 

Défaits en Tchéquie, les allemands prennent eux aussi leur revanche du côté de Halle pour reprendre la seconde place devant les tchèques, mais encore derrière les monténégrins (28-23). On sait que l'Allemagne allait tout faire pour remporter cette seconde confrontation face aux Jicha et consort et après un départ raté (1-5) reviendra comme un seul homme pour renverser la tendance (8-8) puis (15-12). Jicha sera performant pour la Tchéquie avec 8 réalisations, mais sans conséquence avec une seconde mi-temps maîtrisée comme il se doit par le gaucher et prometteur Weinhold (6 buts) ou encore Christophersen (6 buts).

 

Classement : 1. Monténégro, 2. Allemagne, 3. Tchéquie, 4. Israël

 

Groupe 3 – Laver l'affront

 

Si la Lituanie et la Turquie savent que leurs chances d'atteindre le Danemark étaient disons très réduites voir nulles, les deux équipes se rencontraient avec l'envie de laver la défaite du match aller pour les lituaniens qui répondent présents (28-23). Done (10 buts) le héros du match aller sera encore une fois présent, mais cela ne suffira pas cette fois. En passant de (10-10) à (14-10) les ex soviétiques prendront les commande pour ne plus lâcher l'affaire histoire de relever la tête.

 

Classement : 1. France, 2. Norvège, 3. Lituanie, 4. Turquie

 

Groupe 4 – La Slovaquie assure et la Croatie de haute lutte

 

Nouveau choc dans ce groupe pour la première place avec une Croatie revancharde qui remporte le second acte devant une Hongrie bien moins aidé par ses gardiens (30-26). Belle opération pour la bande de Slavko Goluza qui devant 14000 spectateurs en délire débute comme il se doit (5-0) avec notamment Domagoj Duvnjak (7 buts). Butant sur Alilovic les magyars accusent un retard de 6 longueurs au moment d'une pause bien méritée (9-15). La suite verra les croates avec un Zlatko Horvat très précieux (8 buts) garder leurs distances pour en finir avec 4 buts de mieux et prendre la tête du groupe au goal average.

 

Pas si simple pour la Slovaquie qui recevait son bourreau de la journée précédente la Lettonie avec toujours plusieurs absents, mais cette fois-ci les slovaques auront le dernier mot (27-25). Fort de leur premier succès les lettons bien aidés par le géant Kristopans (5 buts) virent en tête au cour de ce match (14-12). De plus Antl verra rouge et rien ne semblera aller pour cette équipe slovaque qui peut compter sur Stranovsky (8 buts) qui comme lors de l'aller emmène son équipe vers le haut, mais surtout vers la victoire.

 

Classement : 1. Croatie, 2. Hongrie, 3. Slovaquie, 4. Lettonie

 

Groupe 5 – Revanche polonaise

 

Première pour la Hollande dans ces qualifications qui vient à bout de l'Ukraine et prend la 3' place de ce groupe au bénéfice de la différence de buts avec son adversaire du jour (27-23). On savait les ukrainiens pas à l'aise loin de leurs bases et ce fut confirmé. Trouvant toujours de bonnes solutions offensives les partenaires de Sluijters (7 buts) se font respecter (13-10) puis (25-20). Jamais l'Ukraine ne sera en mesure de venir contester le succès des bataves qui remportent leur premier résultat.

 

Les regards de ce groupe étaient bien entendu sur le choc retour entre la Pologne et la Suède. La tendance se confirme avec une nouvelle fois revanche pour les polonais qui du coup repassent devant les vikings grâce la encore à la différence de buts (22-18). La Pologne pouvait compter sur le retour du demi-centre berlinois Jaszka et fera la différence au cour des 30 dernières minutes (16-11) puis (19-13). Bielecki (5 buts) sera toujours la tout comme le gaucher Adam Wisniewski meilleur marqueur de son équipe (7). La Suède essaiera de rester au contact notamment en ne concédantque 2 buts de retard en première période (10-12), mais pliera progressivement devant la furia adverse.

 

Classement : 1. Pologne, 2. Suède, 3. Hollande, 4. Ukraine.

 

Groupe 6 – L'Islande sera de la partie, la Slovénie devra batailler

 

La Biélorussie fait le carton plein et cherche le maximum de points sur sa double confrontation avec la Roumanie. Siarhei Rutenka survole à nouveau le match avec encore 14 buts pour le barcelonais l'homme fort côté biélorusse (31-25). Contrat rempli avec une seconde place à la clé et la Biélorussie a désormais son avenir en main et devra bien négocier la réception de l'Islande.

 

En parlant des islandais, les hommes de Kristjansson remettent le couvert devant la Slovénie avec une nouvelle victoire et encore avec un but d'écart (35-34). Sigurdsson donnait la victoire aux siens dans les ultimes secondes en Slovénie, ce sera au tour de Petersson d'en faire de même à mois de 20 secondes du buzzer. Les slovènes peuvent encore se montrer déçu car Vid Kavticnik et les siens avaient les cartes en main pour chercher un résultat après une excellente première période (15-11) puis (18-15). Sans Uros Zorman, mais avec le grand Bilbija, l'ailier Marguc et Jure Dolenec (9, 9 et 6 buts) la force de frappe slovène faisait des ravages avant que ne débute le festival Sigurdsson (13 buts). Le joueur de Kiel relance ses troupes et le retour en force islandais s'amorce (22-22). Fin de match de folie qui verra Petersson ne pas manquer sa dernière action et les scandinaves valident leur présence au prochain Euro reste juste à savoir dans quel ordre ils en finiront avec ces qualifications.

Classement : 1. Islande, 2. Biélorussie, 3. Slovénie, 4. Roumanie

 

Groupe 7 – La Russie par la petite porte, la Serbie déçoit

 

La Russie a du s'employer bien plus qu'à l'aller pour écarter de sa route la Bosnie, mais l'essentiel est acquis avec une seconde victoire sur les partenaires de Nebojsa Grahovac (26-24). Sans complexe et avec une certaine réussite les bosniens tiennent le choc et se permettent de conserver une courte tête d'avance (11-10). Bien plus solide en défense et se servant des errances adverses, la Bosnie reste longtemps dans le coup et il faudra le réveil de Gorbok en fin de match (25-23). Petite victoire pour les hommes de Kuleshov qui sont désormais en tête devant la Serbie et l'Autriche et la Bosnie ferme bien évidemment la marche.

 

La Serbie gâche une belle occasion de prendre des points chez elle et se contente d'un match nul devant l'Autriche (30-30). Battu en Autriche, les vices champions d'Europe peuvent même se montrer chanceux d'avoir égalisé juste avant la sonnerie finale. Butant sur une défense en place, les hommes de Vukovic se remettent doucement d'aplomb (1-5) puis (16-14) à la mi-temps. Seulement il semble que l'Autriche ne réussisse pas aux serbes qui retombent dans leurs travers pour compter 3 buts de retard (19-22). Le duo Nikcevic/Vujin (8 et 7 buts) et un dernier but de Beljanski évitent à la Serbie une bien mauvaise surprise. Un point de perdue pour les slaves et la lutte s'annonce encore plus intense entre ces 3 nations pour le voyage au Danemark.

 

Classement : 1. Russie, 2. Serbie, 3. Autriche, 4. Bosnie-Herzégovine

 

Rendez-vous au mois de juin prochain pour les deux dernières journées avec encore plusieurs places en jeu pour le Danemark.

 

 

Sébastien Ribstein


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :