Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Handball, EDF : L'essentiel est là, pour le reste...
dans la catégorie "Elle'Sport" le 01.06.2013

Match aller des Barrages mondiaux à Montbéliard entre la France et la Croatie, et il faut l'avouer, ce fut compliqué...

r4189_9_1france-2.jpg

On le savait, ce match face à la Croatie était un peu le match de tous les dangers. Une rencontre aller-retour décisive pour les prochains mondiaux de Serbie, et 120min à négocier au mieux pour éviter une désillusion nationale.

 

Match aller donc en ce 1er Juin du côté de Montbéliard, et il faut l'avouer, bien que les femmes de défis aient été amputées de quelques éléments d'importances majeures (Camille Ayglon, Gervaise Pierson, Mariama Signaté, etc), cette équipe a malgré tout «  de la gueule » et est largement capable de passer l'écueil Croate, tout du moins sur le papier.

 

Après un début de match catastrophique ou les tricolores allaient attendre 10min pour ouvrir leur compteur, les voyants étaient au rouge, soyons honnêtes. Les Croates avaient passé un 3-0 à leurs hôtes du soir, et rejouaient la même partition dans la foulée ou presque. Seule source de « salut » pour les Bleues, les visiteuses se montraient maladroites malgré tout, et la défense tricolore retrouvaient peu à peu de sa superbe. Au quart d'heure, les françaises bien que mal en point, restaient au contact, accusant malgré tout un retard significatif (5-2).

 

5-2, puis bientôt 7-3 à 10min du retour aux vestiaires. Les Bleues semblaient KO debout, et bien incapable de trouver la faille face à une défense Croate bien regroupée, et présente physiquement.

De leur côté, les filles de Olivier Krumbholz prenaient leur mal en patience, mais montraient malgré tout des signes d'inquiétudes en défense. 25Ème min, moment choisi par le sélectionneur hexagonal pour sortir Amandine Leynaud du but tricolore, et lancé Cléopatre Darleux dans l'arène. Une décision sage comme nous le verrons par la suite. Bref, une fin de mi temps moins brouillonne, plus précise, pour finalement atteindre les vestiaires avec un retard de -5 (10-5). Vous l'aurez compris, la première période de ce barrage aller ne restera pas dans les annales, loin de là.

 

Retour des vestiaires, et soyons honnêtes, on se demandaient bien comment les Bleues allaient revenir sur le terrain. Olivier Krumbholz connu aussi pour ses coups de gueules, avait fait son travail, et remué ses troupes suffisamment pour que ces dernières rejoignent la partie en conquérantes.

 

Si il avait fallu attendre 10min dans le premier acte pour voir les bleues scorer, il allait falloir attendre à peine 1 min pour voir Nina Kanto en pivot trouver la lucarne des visiteuses. -4, l'opération commando était lancé. Avec une Cléopatre Darleux de gala dans les buts, et une équipe de France porté définitivement vers l'avant, les Bleues allaient en 5 min infliger un 4 à 0 aux Croates, et revenir à une longueur. Le match était relancé, et les supporters français (re)commençaient à respirer.

 

Le match était relancé, et à partir de ce moment là, la partie jusqu'à son terme allait ressembler à un véritable mano à mano. Après de nouveaux buts de Nina Kanto, Allison Pineau et Marie Paule Gnabouyou les bleues parvenait à égaliser le temps de quelques secondes. Les joueuses au damier reprenaient l'avantage, mais Paule Baudoin se chargeait avec un tir sur l'aile de ramener les Bleues sur un score de parité. 47Ème min, égalisation donc de Paule Baudoin, et dans la foulée, jet de 7m pour la joueuse de Metz, qui donnait pour la première fois de la rencontre, l'avantage au score aux Bleues. Un avantage éphémère, puisque dans la foulée, Penezic allait crucifier Cléopatre Darleux.

 

Les Bleues devant au score, et 12min à jouer. 12Min, en handball, c'est long, très long, surtout dans un tel match. Pour preuve, les Croates allaient encore recoller à l'aube de la 50ème minute, et repasser devant dans la foulée avant une nouvelle égalisation.

 

Projetons nous maintenant dans le money time et dans la dernière minute. Les Croates qui viennent de reprendre l'avantage, sont sur le point de s'imposer en France. Les Bleues se projettent vers l'avant et balle aux 9m pour les tricolores et pour Nina Kanto. La capitaine de Metz qui décale Allison Pineau qui trouve le filet gauche de la gardienne Croate. 18 à 18 et encore une petite dizaine de seconde à jouer. Temps mort demandé par l'entraineur des visiteuses. Les Bleues sont regroupé en défense, les Croates ont le ballon, et se ruent à l'attaque. Au buzzer, le tir est déclenché plein axe sur la ligne de 7m, mais Cléopatre Darleux (on se demande encore comment) réalise une parade au sol absolument incroyable. Fin du match, et 18 à 18, et les femmes de défi qui sauvent les meubles face aux Croates, évitant une défaite qui aurait été plus que compliqué à surmonter, avant un match retour qui s'annonce bouillant dans une semaine dans l'Ouest de la Croatie à Umag.

 

Stats du Match côté Buteuses Tricolores :

 

Paule Baudoin (4b), Allison Pineau (4b), Siraba Dembélé (3b), Nina Kanto (2b), Julie Goïorani (1b), Blandine Dancette (1b), Marie Paule Gnabouyou (1b), Alexandra Lacrabère (1b).

 

 


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :