Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Handball : Billère, avec un goût de « reviens-y »
dans la catégorie "Hand Day" le 11.06.2013

A Ivry, Billère a encaissé sa 26e défaite en autant de matchs, performance encore jamais vue en LNH. Entre blessures des joueurs majeurs (les deux arrières droit sont absents depuis plusieurs semaines), matchs perdus dans les dernières minutes (contre Créteil, Cesson, à Chambéry ou Toulouse) et écart de niveau trop important (gifles encaissées face à Montpellier, à Paris ou à Sélestat), les Béarnais ne sont jamais parvenus à décrocher la première victoire de l’histoire du club en première division.

 

 

Mais ne parlez pas de saison galère aux Billérois : « C’est la première année que nous sommes certains de nous maintenir en D2 avant le début de saison », souriait Arnaud Villedieu, l’entraîneur, en début de saison. A partir du mois de septembre, le BHB retrouvera le niveau qu’il a fréquenté pendant 13 ans durant, avant de décrocher son ticket pour la LNH. En conservant ses cadres (Massot-Pellet, Marjanovic, Cancar) et le budget qui était le sien cette saison chez les professionnels (1,4 millions d’euros), le club espère rapidement retrouver l’élite du handball français.

 

[LEG_LEGENDE]Arnaud Villedieu, l’entraîneur du BHB, sera sans concession en cette fin de saison.

 

Arnaud Villedieu, entraîneur

« Nous avons compris dès le mois de novembre que nous allions descendre, l’échec sportif a vite été dépassé pour préparer la prochaine saison en D2. Nous avons notre place à ce niveau car nous avons fait une saison magnifique pour monter. Avec les recrues qui sont arrivées dans les autres clubs l’été dernier, j’ai eu l’impression qu’on s’est un peu jeté dans la gueule du loup. Je félicite vraiment les joueurs car on a parfois eu le sentiment d’être de la chair à canon. Mais la LNH a été une chance, pour développer le club. »

 

Peyo Lahore, capitaine

« Cette saison est à la fois enrichissante et frustrante. Avec les défaites, il y a eu des remises en cause toutes les semaines. En même temps nous étions lucides sur notre niveau, nous nous sommes fixés des objectifs plus ou moins détachés des résultats. Nous avons des regrets sur certains matchs mais jamais nous nous sommes dit que nous n’étions pas à notre place. Si c’était à refaire ? On y repart tout de suite ! »

 

Pascal Allias, ancien de la maison bleue

« Finir la saison sans victoire est anecdotique, une descente est une descente. Nous avons eu des bonnes périodes mais nous n’avons pas su trouver de la constance. On a toujours tout tenté, sans jamais abandonner. Cette saison a été un énorme cadeau pour les anciens comme moi : j’ai joué face à Guigou, Honrubia, Rivera. J’ai vraiment pris mon pied et je garde surtout le positif, quand nous avons mené 40 minutes contre le PSG ou 50 minutes à Chambéry. Maintenant j’ai hâte d’être au mois d’août pour redémarrer une nouvelle saison et gagner enfin. »

 

Benjamin Massot-Pellet, international français, arrivé de Chambéry

« C’était dur de gagner un match, on s’est vite rendu compte de la différence. Les défaites inaugurales (50-24 contre Montpellier, 26-24 contre Créteil) nous ont marqués. La saison a été compliquée pour toutes les équipes, quand je vois Chambéry qui lutte pour la 4e place alors qu’ils étaient deuxièmes l’an dernier. Les autres équipes compatissent pour nous, tout le monde nous a encouragés cette année. Maintenant les vacances vont faire du bien, on va prendre l’air et vite repartir l’année prochaine. »

 

Nemanja Marjanovic, gardien, arrivé d’Ivry

« On a été très loin du niveau D1 cette saison. La LNH était un rêve pour tous les joueurs de Billère, c’est très bien, maintenant il faut passer à autre chose. Le club s’est développé, on a réveillé un engouement dans la région de Billère. A présent on n’aura plus d’excuses et on aura la pression la saison prochaine pour jouer le haut de tableau. »

 


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :