Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Equipe de France junior – Ces bleuets ont du coeur !
dans la catégorie "Hand Day" le 24.07.2013

 

Tellement de questions au sortir du premier tour, puis le déclic devant l'Allemagne et aujourd'hui la France tient sa place en demi-finale après sa rude bataille face aux surprenants egyptiens (35-33).

 

 

Ces français n'ont plus le même visage qu'après leur défaite devant la Tunisie qui obligeait d'attendre le résultat du Danemark – Russie. Face à l'Egypte qui était plus ou moins la surprise après avoir tenu l'Espagne en échec puis battue sur son sol la Bosnie, n'était pas à prendre par dessus la jambe. Khalid (12 buts) sera le premier pour confirmer que les pharaons veulent eux aussi goûter au dernier carré de ce mondial (8-5). Le duel de buteur débutera avec le cristolien Quentin Minel (10) qui répondra à son vis à vis (11-11). Les tricolores sont sérieux dans leurs intentions, mais manquent parfois quelques occasions toutes faites en butant sur le solide portier egyptien. Dans cette fin de première période, la France perd de sa lucidité et ne peut empêcher son adversaire de tromper sans soucis Desbonnet. C'est donc avec un retard de deux unités (cela aurait pu être pire sans un but de Nyateu) que les hommes de Delattre se dirigent vers le vestiaire.

 

 

Ce quart de final tiendra tout ce petit monde en haleine avec Minel qui poursuivait son festival, Bonilauri se battait en pivot, et Descat transformait ses penaltys (22-22) puis (26-26). Seulement les egyptiens ne lâchaient pas leurs espoirs d'atteindre la demi-finale et Khalid puis Yahia étaient toujours aussi précis. On sentait que l'équipe qui la première manquait une occasion perdrait le fil de cette rencontre. Chaque but français voyait aussitôt la réplique nord-africaine. Le premier break arrivera en faveur des bleuets qui sans s'affoler faisait tourner le ballon pour finalement trouver les solutions avec Minel et la bonne entrée de Bataille. Desbonnet sortira le penalty décisif et un doublé pour Descat et Nyateu scelle enfin ce quart de finale (35-32).

 

Explosion de joie pour les français qui tiennent leur demi ce vendredi contre la Suède qui sera un nouvel adversaire de choix. Seulement le coeur dont à fait preuve la France est capable de tout, donc faisons confiance aux partenaires de Bataille pour ne pas renoncer aussi facilement à chercher une médaille.

 

 

Stats : France – Egypte 35-33. Mi-temps : 14-16. Arbitrage de MM. Volodkov et Zotin (Russie). France : Desbonnet (8 arrêts) et Demaille au but ; Descat 4, Causse 2, Nyateu 5, Ferrandier 1, Ballet 1, Boschi 1, Bataille 6, Minel 10, Gutfreund 1 et Bonilauri 4.

 

Egypte : Ibrahim (1 arrêt) et Ali Abdel (7 arrêts) au but ; Yahia 5, Khalil 12, Ayman 3, Mahmoud 3, Tamer 6, Ahmed 1, Hesham 1 et Adel 2.

 

 

La Suède tentera de barrer la route française

 

La Suède faisait quant à elle face au Pays-Bas, là aussi la révélation de ce mondial. La machine scandinave se mettra en route après un peu plus d'une mi-temps pour se lancer et après plus rien à faire pour les bataves (30-25). Le tableau de marque affichait un flatteur (4-0) pour les oranges et la réaction suédoise ne se fit pas attendre (4-4). Quelque peu empruntée, la Suède fait la course derrière et compte un retard de 3 unités après un ultime doublé hollandais (13-10).

 


 

 

Retrouvant une assise défensive et avec les parades de Johannesson, les vikings prennent leur temps et se mettent progressivement à gagner chaque duel (15-15) puis (21-21). Les Pays-Bas butent sur le dernier rempart scandinave et la fatigue commence à poindre le bout de son nez. La fin du match se rapproche et la différence est faite pour Berg (5 buts) et les siens qui brisent la résistance adverse (27-22). La Suède confirme une nouvelle fois que sa jeune garde à un gros talent et un potentiel évident, seulement la France aura elle aussi son mot à dire en demi.

 

 

Sébastien Ribstein

 

 


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :