Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Liberté Pour Les Auditeurs : OM : le nouveau Vélodrome prend forme !!
dans la catégorie "Liberté pour les auditeurs" le 10.08.2013

r4493_9_vell1748.jpg

Marseille : c'est le stade Vélodrome de la reprise

 

Charlie Chaplin en moins, on a rejoué les "Temps modernes" au stade Vélodrome, où on a serré un véritable maquis de boulons pour les toits. Mais la corvée est désormais terminée, comme on a pu s'en rendre compte hier, au cours d'une visite organisée par le gestionnaire Arema, dix jours avant la reprise au Vélodrome (le 17 août face à Évian).

 

Une meilleure toile qu'à Munich

 

Une visite où on a d'abord fait un constat : les tribunes Ganay, nord et sud sont prêtes, qui offriront 48 000 places pour le premier match à domicile. En fait, le virage sud n'est pas complètement achevé. Il manque la toile, c'est-à-dire la couverture du toit. "On va d'abord monter une partie de la tribune Jean Bouin, explique Bruno Botella, le patron d'Arema, pour être protégé du vent, ce qui nous permettra d'installer plus facilement la toile."

 

Selon les prévisions, la toile devrait être déployée vers la fin de l'année. Et on signalera, pour la petite histoire, qu'elle est constituée de polytétrafluoroéthylène (inspirez, soufflez !) ou PTFE, qui lui permet de résister aux coups de bec des gabians. Ce qui n'est pas le cas pour les toiles en ETFE, déployées par exemple sur le toit du stade de Munich. Comme quoi le Bayern n'est pas premier dans tout. Autre transformation dans les ex-virages : les sièges.

 

Désormais, nouvelle réglementation oblige, les 26 000 places doivent posséder des dossiers (c'est déjà le cas au nord). Sauter pendant 90 minutes risque de devenir un exercice un peu compliqué pour les supporters. On peut toujours imaginer les Yankees, Winners ou autres Ultras rester assis pendant tout le match. Autant leur demander d'applaudir le PSG.

 

Autre nouveauté, capitale aussi : à partir du 10 août, la station de métro du Rond-Point du Prado ne servira... à rien. En effet, tous les supporters, riches ou moins riches, c'est-à-dire des virages ou des salons, accéderont au stade par l'esplanade Ganay et la station Dromel (pour ceux qui évidemment prennent le métro).

 

Du bleu pour le stade ?

 

Cette esplanade Ganay de 15 000 m² revêtus de stabilisé, est donc incontournable cette saison. Il a été confirmé hier qu'elle pourrait servir de cadre à de méga événements, comme des concerts. C'est qu'il va falloir faire rentrer "de la caillasse" pour rentabiliser ce stade, dont on constate au fil des mois qu'il devient un petit bijou. Ce qui a un coût. Un bijou aux multiples couleurs peut-être.

 

C'est qu'Arema fait des essais pour savoir comment illuminer le stade. Comment et quand. Avant le match ? Après ? Pendant ? On peut par exemple envisager un bleu azur instantané quand l'OM marque. Pour un but du PSG, ce sera plutôt un noir funérailles. Mais pour l'heure, rien n'aurait encore été décidé. En revanche, on sait qu'en matière de sécurité, le Vélodrome est déjà au point. Au PC de la police, on pourra compter sur 140 caméras qui pourront contrôler jusqu'aux bulles qui s'agitent dans les Coca-Cola, aux buvettes. Plus sérieusement, les barrières - ou plutôt les garde-corps - des zones "handicapés" ont été modifiées. La visibilité est désormais bonne. Arema tient à ce que personne ne se plaigne au stade. On verra ça le 17 août.

 
 

 


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :