Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Mondial jeune masculin 2013 – Des belles demi-finales, mais sans la Suède
dans la catégorie "Hand Day" le 20.08.2013

La Suède qui faisait partie des grandes favorites pour le titre mondial échoue en quart devant une équipe de Croatie qui est sans nul doute la belle surprise du tournoi. Sinon les favoris seront présents avec le Danemark facile vainqueur de son duel scandinave, l'Allemagne et l'Espagne devront serrer les dents pour se qualifier.

 

 


 

 

 

Le Danemark et la Norvège qualifiés tranquillement en 8ème de finale se retrouvaient pour un derby scandinave qui tournera court. Et oui, on s'attendait à une plus grande résistance de la part des norvégiens notamment après la démonstration contre la France. Ce ne fut pas le cas et du suspense il y en aura pendant 6 minutes environ. La machine danoise étouffe son adversaire (7-2) puis (12-6). Déconcertant de facilité, le Danemark rentre au vestiaire avec un pied en demi (16-7). La suite ne se résume qu'au festival de ces jeunes danois qui font preuve d'une précision diabolique en attaque et Bergerud ne pourra que constater les dégâts dans ses buts (26-13) puis (35-19) au final. Les danois sont de sérieux candidats au titre !

 


 

 

 

Au même moment la Croatie réalisait l'exploit de ce tournoi en mettant à genou la Suède pourtant si brillante et invaincue depuis le début de la compétition (27-22). Complexe de supériorité des vikings ? Dès le début les jaunes sont présents et placent une première accélération (6-3), mais cette équipe croate ne se pose pas de questions et Mamic remet de l'ordre dans la maison (8-6). Chaque équipe connaîtra son temps mort qui se traduira pas un duel de chaque instant, qui laisse cependant les slaves devant lors de la pause (13-11). Ce quart prendra une autre tournure en milieu de seconde période lorsque ce diable de Mamic (11 buts) donne le +4 aux siens obligeant le coach suédois au temps mort (19-15). Réaction nordique oui, mais sans conséquence devant des croates euphoriques et qui ne lâcheront aucun ballon. Jotic et Mamic parachèvent le succès de leur équipe qui s'offre l'exploit à ce stade de compétition et la question est jusqu'où peut aller cette équipe ?

 


 

 

Nouvelle nation des Balkans présente, la Serbie qui malgré ses effort ne verra pas le dernier carré. La faute aux espagnols qui seront les plus réalistes en fin de match (21-20). Une rencontre déséquilibrée, mais seulement sur le papier. Les serbes ne sont pas arrivés la pour rien et le joueur du Vardar Stefan Terzic (6) et les siens vont donner du fil à retordre aux ibères. Belle parité offensive et des gardiens brillants pour une mi-temps qui ne laisse aucun indice sur le nom du futur vainqueur (12-12). Pour preuve, les 30 minutes suivantes seront très pauvres en but, la faute toujours au travail des gardiens, mais aussi aux maladresses de part et d'autre. Du toi à moi entre les deux équipes avec une petite tête d'avance pour les slaves lorsque Mladenovic inscrit le (20-19). Il restera encore 6 bonnes minutes de jeu et malheureusement les serbes vont craquer et manquer de lucidité au contraire d'espagnols qui valident leur place en demi au sortir d'un 2/0 décisif par Sanchez et Garcia. Dommage pour la Serbie qui ne fera pas aussi bien que son voisin croate...

 


 

 

Enfin dernier quart avec également une certaine logique entre une Allemagne qui faisait impression depuis le début et une Slovénie capable du pire comme du meilleur (victoire en 8ème devant l'Egypte). Non, la Mannschaft ne va pas pouvoir se reposer sur ses lauriers, car Blazevic (18 parades) et les slovènes sautent sur chaque ballon et ne font aucun complexe d'infériorité (7-7) puis (13-13). Les trois buts de mieux pris par les allemands au quart d'heure de jeu ne suffisent pas et un nouveau retour des slovènes qui gardent l'espoir lors du buzzer (16-15). Emanuel (7) et Drux (10) les meilleurs artilleurs de la bande à Schwarzer vont s'employer car la fougue adverse obligera nos amis germaniques à faire la course derrière (25-27). Fin de match propice aux allemands (29-27), mais tout peut aller vite et en quelques secondes les prolongations devront départager ce petit monde (29-29). Prolongations fatales aux slovènes qui seront clairement dominés par les assauts de Kunkel (7) décisif et Drux qui envoient le favori dans le dernier carré. Contrairement aux juniors, les jeunes allemands confirment leur rang.

 

 

Ce mercredi on enchaîne sur les demi-finales avec comme affiche : Croatie – Allemagne et Danemark – Espagne ? Alors faites vos jeux.

 

 


Sébastien Ribstein
 

 


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :