Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Handball, LFH : Mathieu et la LFH
dans la catégorie "Elle'Sport" le 19.09.2013

Seconde journée du championnat de première division de Handball Féminin français le week end passé, et nul besoin de se le cacher, il y a eu beaucoup à dire. Mathieu, notre spécialiste du Hand Féminin vous livre son résumé, son constat, son analyse...

r4719_9_lfh-2.jpg

Après une première journée assez prolifique en buts (Fleury, Metz, Le Havre ou encore Issy ont terminé leurs rencontres en ayant inscrit 30 buts ou plus), cela augurait d’une belle saison qui va tenir toutes ses promesses. Un nouvel épisode qui sera ponctué par un Mondial en Serbie, la coupe de la ligue à Metz, ou encore la phase de qualifications au prochain Euro pour l’Equipe de France.

 

Le championnat continuait avec la deuxième journée étalée sur 5 jours entre vendredi et mercredi, Fleury jouant mercredi son tournoi de qualification pour rejoindre la ligue des champions.

 

Le champion de France en titre ouvrait la journée en se déplaçant du côté de Nantes, pour y affronter un promu que tout le monde voit aller embêter tous ses autres camarades.

Avec un recrutement intéressant Nze Minko, Godel, Popovic, Diop (des joueuses habituées aux joutes de la LFH), en plus de Tomasevic gardienne de la sélection Serbe, le promu affiche d’emblée ses ambitions pour cette saison.

Metz de son côté a conservé son ossature qui lui a permis d’aller conquérir le titre en recrutant B.Ranikova gardienne tchèque, C.Bulleux etc

Un match qui aura été serré pendant les 60 minutes tant les nantaises jouaient décomplexées tenant tête aux messines pendant le premier acte 10-10 a la mi-temps.

Jusqu’à la 35ème minutes Nantes tiendra Metz en respect, moment choisi par les messines pour faire un break, en passant en 10 minutes un 6-0 fatal à Nantes qui ne reviendra pas et qui finira par s’incliner 24-19 avec les honneurs.

 

La journée continuait du côté de Besançon qui affrontait Toulon à domicile

Besançon que beaucoup d’observateurs voient avoir bon nombre de difficultés pour cette saison, du côté toulonnais l’accent a été mis cette saison sur l’aspect défensif, deux joueuses ont été recrutées dans cet optique, et tout sera mis en œuvre pour ne pas connaître à nouveau les play-down cette saison.

Le match lui aura été serré pendant 60 minutes aucune équipe n’arrivant a vraiment se détacher, les bisontines jouant le coup à fond face à des toulonnaises butant sur une gardienne en état de grâce effectuant 18 arrêts. La décision s’est faite en fin de match, sur la dernière action, pénalty pour Besançon, le score était de 26-26, balle de match pour les bisontines, et la nouvelle recrue biélorusse inscrivait le pénalty offrant le premier succès de la saison pour l’ESBF.

Le dimanche après-midi Mios rebaptisé Union Mios Biganos Bègles jouait son premier match de la saison à domicile à Bordeaux, une première pour ce club né de la fusion entre Mios et Bègles durant l’intersaison, et qui a vu le retour en France d’A.Lacrabère, et la venue en France de S.Rocha…Côté havrais deuxième saison pour le nouveau coach A.Durrafourg avec un groupe réduit en quantité mais plus important en qualité avec deux renforts principaux J.Toskovic sur la base arrière et J.Alonso sur un poste où les havraises étaient dans le dur la saison passée à savoir l’aile droite.

Concernant le match, sur la première mi-temps Le Havre aura fait une bonne entame comme contre Nîmes lors de la 1ère journée, menant 13-10 à la pause. Mais sur la deuxième mi-temps, les havraises vont rester muettes pendant 12 minutes moment choisi par son adversaire du jour pour revenir et faire le break et mener 23-18 à la 22ème minute. Sauf que cette année les havraises font preuve de beaucoup de caractère de solidarité et là, en l’espace de 8 minutes elles vont infliger à leurs hôtes un 7-0 rédhibitoire qui les verra s’imposer au final 25-23 sur les terres girondines où d’autres équipes auront du mal à s’imposer.

Suite et fin de la journée mardi et mercredi soir avec deux belles oppositions, tout d’abord celle a Nîmes qui était opposé à Issy Paris.

Le club gardois qui vit un début de saison pénible qui le voit jouer sans plusieurs de ses cadres dont C.Ayglon enceinte, M.Pantic remplaçante de N.Houba blessée (et en rééducation), etc., en somme pas le plus facile pour démarrer le championnat. En face Issy également est amoindrie mais peut compter sur sa Norge connection pour pallier aux absences conjuguées de M.Signaté, A.Goudjo…

Comme au Havre, Nîmes va faire jeu égal au début avant se faire distancer au score, et quand en face dans les buts il y a Armelle Attingré tout de suite tout devient plus difficile, elle sera créditée au total de 14 arrêts sur 28 soit 50% de réussite, mais qu’aussi sur le parquet vous avez les 3 norvégiennes qui cumulent 16 buts sur 31 buts, on se dit que forcément la tâche nîmoise devient plus ardue qu’elle ne l’était au début du match.

Score final du match 31-20 pour Issy…Nîmes en deux matches a pris deux fois plus de trente buts, le début de saison nîmois va être compliqué il va falloir faire le dos rond en attendant le retour des absentes pour stabiliser l’équipe, côté Paris tout roule.

 

Et pour finir direction le Loiret où Fleury de retour d’Italie après le tournoi Ligue des Champions affrontait Nice qui avait pris une belle correction sur la première journée à Paris.

Fleury de retour d’un tournoi plein de promesses pour son futur européen, allait commencer à gérer l’enchaînement coupe d’Europe et championnat, quant à Nice qui affiche de belles ambitions cette saison, il devait montrer plus d’envie que lors du match à Paris selon son coach.

Et le match fut serré pendant les 60 minutes, avec une équipe de Fleury qui ne sera vraiment jamais entré dedans, et une équipe niçoise qui aura compté plusieurs fois dans le match une avance de +3 ou +4 mais Fleury au final porté par G.Niombla et M.Houette s’imposait 29-28 dans la douleur

 

 

Suite des hostilités dès vendredi pour la 3ème journée

 

 


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :