Recherche dans les actualités

Mots clés : Emission :
1 actualité(s) au total

Paris peut passer aux choses sérieuses
dans la catégorie "Hand Day" le 28.11.2013

Le PSG a fait ce qu'il fallait pour disposer de Nîmes sans trop de faire peur mercredi (35-32), mené par ses artilleurs en chef Melic et Honrubia. Les champions de France vont maintenant enchaîner deux matches décisifs, à Minsk en Ligue des champions et à Dunkerque en Championnat.

 

 

Mission accomplie. Dans un match qui avait tout du piège parfait, face à une équipe nîmoise qui aime titiller les grosses écuries et avant une semaine décisive pour la suite de sa saison, le Paris Saint-Germain handball a su mettre assez de volonté pour enchaîner une 9e victoire en Championnat face aux Gardois mercredi soir (35-32).

 


La "Green team", toute vêtue de blanc à Coubertin, était pourtant venue avec une idée derrière la tête : aller presser haut les grands gabarits parisiens pour ne pas subir. "Mais quand on voit les un contre un de Narcisse, c'est dur de résister", déplorait Yassine Idrissi, le gardien nîmois. Dans le sillage de leur capitaine, titulaire à l'arrière gauche en l'absence de Mikkel Hansen, les hommes de Gardent ont progressivement usé leur adversaire (10-7, 13e puis 14-9, 20e), bien aidés par la précision diabolique de Mehlic aux penaltys (6/6 dans l'exercice).

 


Les Nîmois accrocheurs jusqu'au bout

 

 

Restait alors au PSG à gérer son matelas de 4 buts d'avance à la pause, ce qu'il sut faire. Avec un Desbonnet bondissant dans les poteaux, Nîmes recollait par deux fois à un petit but (18-17, 33e puis 21-20, 37e). Mais Kopljar (5 buts) et surtout Honrubia (8) réagissaient immédiatement et les remplaçants parisiens (Gunnarsson, Garcia) se montraient à la hauteur de leurs coéquipiers, permettant à Paris de créer un break définitif (31-26, 50e), le dernier baroud d'honneur de Saurina (6 buts) et Rahim (4) n'y changeant rien.

 


Le PSG reste donc seul leader de LNH devant Dunkerque, son principal concurrent victorieux à Aix (25-27), qu'il rencontrera jeudi prochain dans le Nord. Avant, les coéquipiers de Luc Abalo devront s'imposer à Minsk, en Ligue des champions, pour espérer décrocher la 2e place de leur groupe. Et ce sera d'un autre niveau que Nîmes.

 


 


Ajouter un commentaire :

Les messages sont modérés et pourront être supprimés si leur contenu ne respecte pas la charte du site RTSRADIO!




Partager cette actualité :